Période bleue

Je suis un peu comme Picasso je pense. J’ai des périodes. En ce moment: la période bleu, plutôt bleu foncé d’ailleurs. Qui fait suite aux péripéties de la famille écru (j’ai encore un pull de cette famille à vous montrer pour qu’elle soit complète)

bleu1

Simplicity 7602 – corsage A avec les manche – coupée en 44

Oui, alors j’avoue qu’après avoir vu la version de Jolies Bobines , celle de Kokechic , Green Apple , Bobbin and Baste. Je ne pouvais pas faire autrement, il m’en fallait une aussi. (C’était limite du harcèlement d’ailleurs!)

J’ai découvert par la même occasion, que le magasin de tissus près de chez moi vends les patrons Simplicity. Ce qui est une bonne nouvelle (enfin pas pour mon banquier!) car j’ai adoré coudre ce modèle, les explications sont tellement limpides et les schémas clairs, les patrons ne portent leur nom pour rien!!!

bleu2

Comble du bonheur, elle a des poches. Depuis les modèles de Deer&Doe  je ne conçois plus qu’une robe et autre jupe n’aient pas de poches. Elle sont placée dans les coutures d’un empiècement de jupe sur le devant, et non dans les coutures de cotés. Du coup, quand je les charge de mouchoir (rhino-pharyngite mon amour) cela donne une allure bizarre à la robe.

J’ai fait un ourlet plus court que prévu, en tout 8 cm en moins sur la longueur. Je préfère les robes au dessus du genou (On me vouvoie déjà trop a mon goût alors..)

Tissu bleu issu de mon stock, coton tout simple, qui froisse bien.

Voilà, mon stock de tissus a pas mal diminué ses derniers temps , une petite virée à Paris est donc à prévoir pour le début 2014 je pense.

186

– Bon dimanche et bon réveillon de la St Sylvestre – 

In the navy!

J’espère bien qu’en cet instant tu as bien la chanson des Villages People dans la tête!!!

Bref, une petite robe bien jolie et bien sympathique a réaliser! La Réglisse de chez Deer&Doe (on dirais que mon blog va devenir un autel dressé au culte d’Éléonore, mais que vaux-tu j’adore ses patrons)

reglisse3

Ma robe me fais penser au costume d’inspiration moussaillon pour les enfants.Rapport au tissus bleu marine à pois et au col lavallière blanc, j’aurais pu pousser le vice jusqu’à coudre des rubans marines sur la col, mais bon je voulais un robe portable pour tous les jours.

Quelques difficultés a le poser ce col lavallière d’ailleurs, heureusement qu’il y a eut le Sew-a-long entre temps avec ce tuto très clair.

Je l’aime beaucoup, beaucoup. La taille élastiquée est confortable et la jupe exactement de la bonne longueur.

reglisse1

Les finitions sont presque parfaites (ma petite difficulté du col a laissé quelques traces très légères). Finitions au biais pour le col et les emmanchures. Oui madame!

Une dernière parce que j’aime les chapeaux

reglisse2

–  Joyeux Noël –

Dans la famille écru….

…. je voudrais la petite sœur.

Mimi4

Ma petite sœur  donc partie s’exiler à Lyon pour ses études. Après quelques prises de nouvelles, j’apprends que :

1/ Lyon, et ben il y fait froid aussi. Rapport à la proximité avec les Alpes toussa.

2/ « J’ai perdu le bonnet que je t’avais pris l’année dernière, tu sais celui que était soie et bien chaud ». Oui je sais, sale petite voleuse.

3/ « Et en plus je suis partie seulement avec ma petite veste bleue du coup là, ça commence à être juste ».

4/ « Je voudrais bien un nouveau bonnet tu vois avec des torsades et un gros pompon sur le dessus, enfin si t’as le temps quoi »

Ok ok, message reçu 5/5, je répète message reçu 5/5. Je met donc en attente un gros pull à torsade pour moi, le temps de faire un jolis bonnet.

Le modèle est le Gwen Stacy modèle gratuit dispo sur Ravelry. La laine est de la Phildar givre en écru (les restes d’un pull tricoté plus tôt dans l’année, que je vous présenterait à l’occasion).

Modèle facile à faire, notons que se sont ici mes premières nopes. Je m’en faisait toute une montagne, mais avec un bon tuto Youtube rien n’est impossible je crois!

Mimi1

 – Elles sont plutôt réussies ses petites mouches – 

Le pompon de fausse fourrure, lui je l’ait acheté tout fait  – marque Wild Wild Wool –  je connaissait pas mais quand je l’ait vu dans la boutique je me suis dit immédiatement que c’est exactement ça qui irai en haut du bonnet. Par contre il n’y avait qu’une espèce de boucle pour le fixer (on aurait dit une attache de boule de noël) c’était nulle donc hop j’ai piqué dans la fourrure sans ménagement!

Voilà c’est tout concernant ce bonnet, qui me plait bien. Je me le garderait bien pour moi

Mimi2Mimi3

– Bonne  journée – 

Ou comme dirais ma sœur smackou dans l’cou

Une fille à paillettes

glitter3

En voilà une confessions, oui j’aime tout ce qui brille. Et les vêtements avec sequins sont très haut dans mon échelle du beau (par contre dans l’échelle du mettable  tous les jours c’est une autre histoire…). Bien, bien, étant donné que je ne pouvais pas broder une robe entière de sequins, j’ai décidé de me contenter de la ceinture d’une jupe.

Ici, le modèle Chardon de Deer&Doe, la plus longue, sans le nœud et sans les passants, réalisé dans une flanelle de laine (très chaude). Je l’ait doublée car je pense que portée sur des collants le lainage aurait eu tendance a accrocher.

Donc, j’ai ajouté des sequins bleu nuit et vert au niveau  de la couture des plis. Ce ma pris trois grosses soirées pour broder l’ensemble, sequins après sequins. J’ai eut un gros doute quand j’ai eut finis en me disant que c’était beaucoup trop chargé, je l’ai laissée de coté pour faire décanter la chose. Et puis une semaine plus tard et après réessayage j’ai décidé de la garder comme ça, et je l’ait donc finis (doublure). je n’ait brodé que le devant (le côté trop chargé toussa toussa!).

Glitter1

glitter2

Et vous, est -ce que vous trouvez ça trop chargé?

Dans la famille écru…

… je voudrais la mère.

Cela fait déjà quelques temps, que me mère  insiste lourdement  demande gentiment une écharpe écrue. Pas un châle, pas un col, pas blanche, pas de couleur mélangée, pas d’acrylique (parce que bon ces affaires elle les gardes longtemps, alors il lui faut de la bonne qualité)  non une écharpe écrue. Ok, ok,ok. 

Après quelques recherche sur ravelry, ma mère veut la Autumm leaves stole. Parfait, je n’ait encore jamais tricoté de modèle de Jared Flood, c’est l’occasion. De la dentelle pour pas s’ennuyer, des grosses aiguilles pour aller vite.

Ensuite est venue la question du choix de la laine, j’ai opté pour de la Cascade Yarns Lana D’Oro en écrue donc. On mélange le tout et après deux semaines. Taaadddammmm.

écru6

Elle est parfaite, le cahier des charges parfaitement respecté. Le modèle en lui-même est un vrai bonheur à faire. Il y a trois « chart » différentes à suivre, pour finalement obtenir une suite de grandes, moyennes et petites feuilles. Ça relève du génie.

écru3

 

écru1

Le modèle original est tricoter dans une teinte beaucoup plus automnale, ce qui colle plus avec le motif.

Bref, elle est parfaite elle va faire une heureuse. Je l’ait portée pour les photos, la laine est tellement chaude, je pense que je me ferais un pull avec à l’occasion (mais ma ToDo liste est déjà tellement longue que se sera surement l’année prochaine, je garde ça dans un coin de ma tête!)

écru5

écru4

 

Bon dimanche.

 

 

 

 

Bloody Mary

Marie1

Une robe Marie de République du Chiffon , tiens comme c’est original, c’est pas comme si on la voyais partout sur la blogo en ce moment!

Oui bon d’accord j’ai craqué, mais surtout quand j’ai vu la versions de Romanne , avec la grande fermeture éclair dans le dos et le volant raccourci qui changent vraiment du modèle de base.

Du coup, j’ai fait la même -ou presque- et ce sans quelques problèmes techniques.

Je m’explique: je fais une taille 42 en haut et 44 en bas dans les magasins standards, sauf que les tailles du livre Un été couture s’arrête à la taille 42 (petit 42 même si je laisse libre cours à mes idées), bref, mes hanches ont apprécié  moyen.

J’ai donc du élargir les pièces de jupes, de jupon, et du haut aussi (car j’avais peur qu’elle ne soit vraiment juste sinon).

Attention coup de gueule: Concernant les explications des modèles, c’est vraiment très flou. Alors oui, l’autrice dit d’emblée dans l’introduction que ce livre n’a pas pour but de donner des cours de couture, mais il y a une différence entre cela avec des explications claires, ou comme dans le livre des phrase presque incompréhensibles. Cela ne m’empêchera pas de faire d’autres modèles, mais avec un montage à ma sauce comme pour cette robe.

 

Marie5

J’ai surjeté chacune de mes pièces, les finitions sont donc pas mal. Vous remarquer peut-être le biais noir utilisé pour l’encolure du dos. Oui car comme j’ai mis la fermeture éclair, la parementure n’était plus adaptée, bidouillage donc avec du biais noir.

La tissus est un mélange coton-synthétique qui froisse beaucoup, acheté pendant des soldes une broutille.

Et la tu penses surement -qu’est-ce que c’est ces photos hors saisons, en talons sans collants et les bras à l’air- oui bon je les ait prise chez moi hein, mais dans la vraie vie je ne supporte d’avoir les bras à l’air, dons gilet obligé et collant en ce moment parce que bon…

Voilà je suis ravis de cette robe.

Marie2Marie3Marie4Marie6Je rajoute l’avis de mon monsieur -qui d’habitude se fiche de mes couture- mais là il m’a dit que c’était ma plus belle création depuis que je couds et qu’elle m’allais très bien. (Le rouge, la mini jupe, les hommes, un bon matheux vous sortirais une équation du tonnerre avec tout  ça!)