Marin

Marin3– Oui, ben il n’avait qu’a pas traîner dans le coin pendant que je fais des photos – Na

Alors, quoi de beau tombé de mes aiguilles récemment. Un châle, vert, ma couleur du moment. Un modèle de la très grande Ysolda Teague. Il s’agit donc du Marin , un châle en point mousse avec des rangs raccourcis pour la section centrale, un motif a base de cote de torsade alterne aussi la construction, le châle est donc totalement réversible. Il se tricote d’un bout à l’autre, on commence donc avec 3 mailles pour finir aussi avec 3 mailles, j’aime bien ce genre de construction, ça évite de se retrouver avec des rangs interminables en fin de châle. Les rangs raccourcis sont calculés de telle manière que le châle a une jolie forme arrondis à la fin.

Marin4

– Détail du fameux point côtes-torsade – 

La laine utilisée est la Lorna’s Lace Sheperd Worsted coloris Pine, il m’aura fallu 3 écheveaux, dont le dernier est à peine entamé (un bonnet a suivre avec les restes?!). J’ai tricoté en 4.5 car le modèle original manquait d’ampleur à mon gout.

Marin2

– Les plus perspicace d’entre vous auront remarqué la jolis tirette que notre amis Gustav aura laissé pendant le blocage du châle – 

J’ai donc un châle couvrant et bien chaud. Le mérino est dans doute  ma fibre préférée, devant l’alpaga même, car en plus d’être bien chaude, elle ne perd pas ses poils ELLE (mais je ne crache quand même pas sur notre amis camélidé hein! J’en ai sur mes aiguilles en ce moment même!).

Voilà, il est a noté que son motif répétitif et son points mousse en fait un excellent modèle transport-en-commun-friendly.

Marin1

– Bonne semaine –

Oyé Oyé!

Chataigne2

J’ai cousu un short. UN SHORT !!! Qui l’eut cru!!!

Je n’ai JAMAIS porté  de short. Et quand je dis jamais, c’est bien jamais que je veux dire (ouah cette phrase est bizarre).

Alors pourquoi te coudre un short, si tu n’en portes jamais? Facile, je n’en porte jamais car dans le commerce je n’en ait jamais trouvé un qui soit joli sur moi, à ma taille. With a perfect fit, comme dirais nos amis outre-manche.

Mais le short Châtaigne de chez Deer&Doe (oui encore eux, j’adore presque tout leur patron!), en versions hautes et avec l’ourlet festonné que je trouve trop mignon est parfait.

J’ai quand même commandé le patron sur un coup de tête, car je n’était pas sur quand faisant un short moi même serais la garantie du succès. Je pense même que le capital loose du projet  à la base était très grand (rapport à mon tours de cuisse et au fait d’oser mettre un short la-dessus!)

Bref, le cahier des charges du projet était donc:

  • un short qui ne sert pas les cuisses, pour éviter l’effet oui-j’ai-pris-ma-taille-mais-quand-même-j’ai-l’air-a-l’étroi.
  • une taille haute, un peu corset pour retenir le petit ventre!
  • un couleur sombre pour une première réalisation (plus facile a porter au quotidien)
  • l’ourlet festonné trop mignon!

Et là après quelques soirée de travail ta-da:

Chataigne5

Le précieux était enfin la, non sans quelques grosses loose au passage, la plus notable étant un sale histoire à propos de la fermeture éclair.

J’avais bien gentiment posé mon zip avec le pieds spécial (et la franchement pour la première fois, il était vraiment super bien posé, je n’était que fierté), le recoupe à la longueur souhaitée, et là horreur des horreurs, fausse manip, je recule trop la tiret et pof elle se désadapte de la fermeture, évidement c’était non réparable. Bref un coup de découp-vite plus tard, une autre fermeture, un peu plus d’attention de ma part et le tour était enfin joué.

S’en suit ensuite les grand hésitations sur l’ourlet, ayant essayé le short au fur et mesure de la couture, je l’aimais bien avec les bords droit et puis je me suis dit  » oui , j’ai tu a déjà coupé les pièces de l’ourlet festonné alors fait le ce serais dommage ».

Dommage oui! Quelle galère cet ourlet festonné, à coudre mais surtout à retourner. J’ai du mettre bien 45 minutes à essayer de repasser la chose pour obtenir mon ourlet avec de grand coup de ciseaux intermittent pour cranter le tout. Et bien après ces 45 minutes, j’étais au bord de la crise nerf et la l’idée salvatrice m’est venu, je vais coller le tout!!

Evidemment pas avec de la colle à ourlet, ce serais trop beau, non, avec un bon vieux tube de colle UHU qui traînais dans le coin!!!!

Et bien ça a super bien marcher, voilà, je suis un couturière de la débrouille! Colle-retournement-coup de fer et hop en 10 minutes c’était plié!

La preuve:

Chataigne7

Alors il est beau?

Et comme toute dernière péripétie, trop contente d’avoir finis mon short, même ivre de bonheur, je vais le présenter direct à Monsieur pour avoir son avis, bon j’espérait quelque chose a l’ordre de « ouah c’est toi qui l’a cousu, il est super joli et il te va bien ».

GROSSE ERREUR!!! Surtout passer minuit! J’ai eut le droit a « mais c’est fait exprès les ziguigui en bas du short???!! Parce que là on dirait un short de troubadour! Vas-y fais une roulade pour voir! »

Non mais, un short de troubadour, tu as bien entendu. Voila et le doute s’empare de moi. Enfin, en laissant reposer la chose pendant la nuit, le fait est que j’adore ce short, et que les autres avis extérieur ont tous été positifs.

Concernant la taille, je suis parti d’un 44 élargie au 46 au niveau des cuisses, si je voulais vraiment pinailler j’aurai du partir du 42 car il baille très légèrement à la taille, mais il est quand même très bien comme ça. Le tissus est une gabardine de coton. L’avantage d’avoir choisis le modèle taille haute est que je peut le porter telle quel, ou en versions taille normale.

Voilà, une petite photo de dos quand même:Chataigne6

La je le porte avec des collants plumetis pour bien voir l’ourlet, mais sinon dans la vrai vie je préfère ceux noir opaque ou gris!

Voila, je ne suis pas sûr de le dupliquer tout de suite, mais je tenterais bien une version avec la taille normale, à voir.

Chataigne4

Chataigne3

– Bonne semaine – 

Upper East Side

upper east 5

Non non non, je ne suis pas partie à New-York. J’aimerais bien mais ce n’est pas le cas. J’ai juste tricoté un joli bonnet de Joji Locatelli. C’est la première fois que je tricote un de ces modèles. Et bien l’essais est transformé , les explications sont limpides, le point utilisé est très joli et original (on dirais des petits coquillages ). J’ai appris a faire des cotes en tricotant les mailles avant pas l’arrière (ouais, expliqué comme ça c’est très flou, mais le rendu est très joli).

Bref je pense que je ne vais arrêter d’utiliser le mot joli dans ce post!!!

upper east 4

Concernant la laine utilisé il s’agit de la Madelinetosh DK en coloris Briar achetée chez Laine et Tricot . Oui j’ai grandement craqué sur cette laine, c’est celle qui est utilisée pour le modèle et je me suis dit : « Bon 1 écheveaux pour 1 bonnet, bon ok ça fait cher, mais c’est toujours moins cher qu’un équivalent en qualité dans le commerce…… » Voilà enfin toutes les excuses que j’ai pu me trouver pour passer commande, et du coup j’ai ajouté deux trois autres babioles histoire de compléter!

upper east 3

Ce projet faire partit de ma petite décompensation tricotèsque post-exams. Oui je décompense tout le stress accumulé avec du tricot, plutôt que de la couture. Car  pour l’instant je tricote encore bien mieux que je ne coud. Et puis je peut cumuler l’activité tricot avec celle regarder Orgueils & Préjugés en boucle.

Ce bonnet est parfait, et le petit pompon du sommet trop raccord. (il vient toujours de chez Rico Design). Le seul petit hic, c’est qu’il fait trop doux pour pouvoir le porter, pour une fois que je me plains qu’il fasse trop chaud!!! Allez quoi, une bonne petit vague de froid avant la fin de l’hiver!

upper east 6

Un duplicata est en cours pour ma mère, qui a vu le projet en cour et qui à fait allusion l’air de rien que cette couleur irai parfaitement avec son nouveau manteau toussa toussa.

Upper east 1

G1

(Il doit se demander pourquoi je prends autant d’autoportrait)

– Bonne semaine –