La fille qui vivait d’espoir!

jouy3

– Ouhlala quelle tenue estivale –

Je suis encore dans une phase de dénis concernant le temps qu’il fait actuellement en France et notamment chez moi en Picardie. Oui il fait un temps que je qualifiais de tout a fait inacceptable!!

Mais vivant encore dans le dénis, j’enchaîne des petite tenues à base de robette et jupette et sandalette, du coup j’ai attrapé une bonne crève! Néanmoins, il en faut plus pour m’arrêter, j’avais en tête (et dans mon placard) ce patron depuis un petit moment. Un magnifique tissus genre toile jouy d’inspiration asiatique en coton fin trouvé chez Cousette (et en solde en plus ^^) -> love at first sight !! Et quelques heures plus tard, j’avais cette jolie jupe a ajouter à ma collection.

Couture2

– Ce tissus o_O

Le modèle est un patron simplicity le n°7707, je n’ai fait que la version jupe. Le patron est très clair (je pense que c’est une habitude dans cette marque!), j’ai juste un peu réfléchie pour la pose des deux panneaux plissés sur le devant, avec mon tissus dans les mains en le retournant dans tout les sens pour le faire correspondre, bref je pense que cette scène vue de l’extérieur devait être très drôle à regarder!

 C’est la première fois que je couds un tissus avec un motif si important, du coup je ne savais pas comment placer le patron dessus pour être sûre de bien faire les raccords de motifs.

De ce fait, j’ai supprimé la couture centrale du dos de la jupe et ait donc déplacé la fermeture éclair sur le coté de la jupe. Par contre, je n’ait pas pensé pour les volant qu’en les pliant, je pliais aussi le motif, bref, j’ai donc bien fait la découpe des deux volants à l’identique du motif, et non pas en miroir, du coup ils ne sont pas identiques au final, une fois le volant plié (oui cette phrase est peu compréhensible, mais je jure que ça c’est passer comme ça!)

jouy1

jouy2

jouy4

jouy5

Bref, j’adore vraiment cette jupe malgré son petit défaut de motif, sans compter que j’ai quand même finis le ceinture A LA MAIN pour qu’elle soit vraiment invisible,  ce qui est assez rare pour être remarquer.

Le modèle prévoyais un ourlet de 3 cm en bas de la jupe, mais après l’essayage-d’avant-finitions, j’ai décidé de juste le faire au biais pour ne perdre qu’un minimum de longueur, et j’ai bien fait, la longueur est nickel comme ça, je pense que plus court je ne l’aurais pas mise.

Voilà, évidemment en ce moment je ne peut pas vraiment porter cette tenue pour sortir, le blizzard nous guette (ou l’hiver viens, c’est selon 😉 ), mais j’ai toujours une solution dans mon armoire!

jouy6

– La grosse laine –

Ou plutôt :

jouy7

– et sans les sandales, et avec un collant, et une écharpe –

– bon dimanche – 

Publicités

4 réflexions sur “La fille qui vivait d’espoir!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s