La triste histoire de la robe donc je ne savais pas quoi en penser finalement!

(celle qui auront trouver la référence à Tim Burton, vous êtes très forte)

P1030716

Alors, concernant la triste histoire, voilà, je me suis résignée sur les petites robes d’été et autres tenues estivales depuis mon dernier post ( celle qui me suivent sur intagram savent d’ailleurs que je tricote des bonnets de manière pathologique en ce moment!). Je voulais donc une robe pour entrer dans la saison automnale avec bonne humeur et gaité.

Lire la suite

Challenges

Après quelques projets semés d’embauches et d’autres un poil ennuyeux (à suivre), j’ai une grande envie de projets plus ambitieux. Et en plus, j’ai une amie (assez chère à mon cœur) qui se marie en octobre, ni une ni deux, il faut que me couse la robe pour ce mariage.

Après avoir fureter de longues heures sur Pinterest, j’ai trouvé le Graal, mon Graal :

Couture

 

Lire la suite

Le vilain petit canard.

black1

Tu connais surement, comme tout le monde, l’histoire du vilain petit canard. Si non, je te la fait courte : c’est l’histoire d’un petit canard plus moche que le reste de la portée et du coup, comme le monde est cruel, il est rejeté. Sur sa route, comme il a toujours un physique ingrat ben c’est pas la joie non plus avec les congénères rencontrés. Et puis un jour, il voit des cygnes sur une rivière et il se dit tient si j’allais taper un peu l’incruste, et la grosse surprise dans son reflet, le canard est devenu cygne, le genre BG du plan d’eau. – FIN –

Lire la suite

Oyé Oyé!

Chataigne2

J’ai cousu un short. UN SHORT !!! Qui l’eut cru!!!

Je n’ai JAMAIS porté  de short. Et quand je dis jamais, c’est bien jamais que je veux dire (ouah cette phrase est bizarre).

Alors pourquoi te coudre un short, si tu n’en portes jamais? Facile, je n’en porte jamais car dans le commerce je n’en ait jamais trouvé un qui soit joli sur moi, à ma taille. With a perfect fit, comme dirais nos amis outre-manche.

Mais le short Châtaigne de chez Deer&Doe (oui encore eux, j’adore presque tout leur patron!), en versions hautes et avec l’ourlet festonné que je trouve trop mignon est parfait.

J’ai quand même commandé le patron sur un coup de tête, car je n’était pas sur quand faisant un short moi même serais la garantie du succès. Je pense même que le capital loose du projet  à la base était très grand (rapport à mon tours de cuisse et au fait d’oser mettre un short la-dessus!)

Bref, le cahier des charges du projet était donc:

  • un short qui ne sert pas les cuisses, pour éviter l’effet oui-j’ai-pris-ma-taille-mais-quand-même-j’ai-l’air-a-l’étroi.
  • une taille haute, un peu corset pour retenir le petit ventre!
  • un couleur sombre pour une première réalisation (plus facile a porter au quotidien)
  • l’ourlet festonné trop mignon!

Et là après quelques soirée de travail ta-da:

Chataigne5

Le précieux était enfin la, non sans quelques grosses loose au passage, la plus notable étant un sale histoire à propos de la fermeture éclair.

J’avais bien gentiment posé mon zip avec le pieds spécial (et la franchement pour la première fois, il était vraiment super bien posé, je n’était que fierté), le recoupe à la longueur souhaitée, et là horreur des horreurs, fausse manip, je recule trop la tiret et pof elle se désadapte de la fermeture, évidement c’était non réparable. Bref un coup de découp-vite plus tard, une autre fermeture, un peu plus d’attention de ma part et le tour était enfin joué.

S’en suit ensuite les grand hésitations sur l’ourlet, ayant essayé le short au fur et mesure de la couture, je l’aimais bien avec les bords droit et puis je me suis dit  » oui , j’ai tu a déjà coupé les pièces de l’ourlet festonné alors fait le ce serais dommage ».

Dommage oui! Quelle galère cet ourlet festonné, à coudre mais surtout à retourner. J’ai du mettre bien 45 minutes à essayer de repasser la chose pour obtenir mon ourlet avec de grand coup de ciseaux intermittent pour cranter le tout. Et bien après ces 45 minutes, j’étais au bord de la crise nerf et la l’idée salvatrice m’est venu, je vais coller le tout!!

Evidemment pas avec de la colle à ourlet, ce serais trop beau, non, avec un bon vieux tube de colle UHU qui traînais dans le coin!!!!

Et bien ça a super bien marcher, voilà, je suis un couturière de la débrouille! Colle-retournement-coup de fer et hop en 10 minutes c’était plié!

La preuve:

Chataigne7

Alors il est beau?

Et comme toute dernière péripétie, trop contente d’avoir finis mon short, même ivre de bonheur, je vais le présenter direct à Monsieur pour avoir son avis, bon j’espérait quelque chose a l’ordre de « ouah c’est toi qui l’a cousu, il est super joli et il te va bien ».

GROSSE ERREUR!!! Surtout passer minuit! J’ai eut le droit a « mais c’est fait exprès les ziguigui en bas du short???!! Parce que là on dirait un short de troubadour! Vas-y fais une roulade pour voir! »

Non mais, un short de troubadour, tu as bien entendu. Voila et le doute s’empare de moi. Enfin, en laissant reposer la chose pendant la nuit, le fait est que j’adore ce short, et que les autres avis extérieur ont tous été positifs.

Concernant la taille, je suis parti d’un 44 élargie au 46 au niveau des cuisses, si je voulais vraiment pinailler j’aurai du partir du 42 car il baille très légèrement à la taille, mais il est quand même très bien comme ça. Le tissus est une gabardine de coton. L’avantage d’avoir choisis le modèle taille haute est que je peut le porter telle quel, ou en versions taille normale.

Voilà, une petite photo de dos quand même:Chataigne6

La je le porte avec des collants plumetis pour bien voir l’ourlet, mais sinon dans la vrai vie je préfère ceux noir opaque ou gris!

Voila, je ne suis pas sûr de le dupliquer tout de suite, mais je tenterais bien une version avec la taille normale, à voir.

Chataigne4

Chataigne3

– Bonne semaine – 

Période bleue

Je suis un peu comme Picasso je pense. J’ai des périodes. En ce moment: la période bleu, plutôt bleu foncé d’ailleurs. Qui fait suite aux péripéties de la famille écru (j’ai encore un pull de cette famille à vous montrer pour qu’elle soit complète)

bleu1

Simplicity 7602 – corsage A avec les manche – coupée en 44

Oui, alors j’avoue qu’après avoir vu la version de Jolies Bobines , celle de Kokechic , Green Apple , Bobbin and Baste. Je ne pouvais pas faire autrement, il m’en fallait une aussi. (C’était limite du harcèlement d’ailleurs!)

J’ai découvert par la même occasion, que le magasin de tissus près de chez moi vends les patrons Simplicity. Ce qui est une bonne nouvelle (enfin pas pour mon banquier!) car j’ai adoré coudre ce modèle, les explications sont tellement limpides et les schémas clairs, les patrons ne portent leur nom pour rien!!!

bleu2

Comble du bonheur, elle a des poches. Depuis les modèles de Deer&Doe  je ne conçois plus qu’une robe et autre jupe n’aient pas de poches. Elle sont placée dans les coutures d’un empiècement de jupe sur le devant, et non dans les coutures de cotés. Du coup, quand je les charge de mouchoir (rhino-pharyngite mon amour) cela donne une allure bizarre à la robe.

J’ai fait un ourlet plus court que prévu, en tout 8 cm en moins sur la longueur. Je préfère les robes au dessus du genou (On me vouvoie déjà trop a mon goût alors..)

Tissu bleu issu de mon stock, coton tout simple, qui froisse bien.

Voilà, mon stock de tissus a pas mal diminué ses derniers temps , une petite virée à Paris est donc à prévoir pour le début 2014 je pense.

186

– Bon dimanche et bon réveillon de la St Sylvestre – 

In the navy!

J’espère bien qu’en cet instant tu as bien la chanson des Villages People dans la tête!!!

Bref, une petite robe bien jolie et bien sympathique a réaliser! La Réglisse de chez Deer&Doe (on dirais que mon blog va devenir un autel dressé au culte d’Éléonore, mais que vaux-tu j’adore ses patrons)

reglisse3

Ma robe me fais penser au costume d’inspiration moussaillon pour les enfants.Rapport au tissus bleu marine à pois et au col lavallière blanc, j’aurais pu pousser le vice jusqu’à coudre des rubans marines sur la col, mais bon je voulais un robe portable pour tous les jours.

Quelques difficultés a le poser ce col lavallière d’ailleurs, heureusement qu’il y a eut le Sew-a-long entre temps avec ce tuto très clair.

Je l’aime beaucoup, beaucoup. La taille élastiquée est confortable et la jupe exactement de la bonne longueur.

reglisse1

Les finitions sont presque parfaites (ma petite difficulté du col a laissé quelques traces très légères). Finitions au biais pour le col et les emmanchures. Oui madame!

Une dernière parce que j’aime les chapeaux

reglisse2

–  Joyeux Noël –

Une fille à paillettes

glitter3

En voilà une confessions, oui j’aime tout ce qui brille. Et les vêtements avec sequins sont très haut dans mon échelle du beau (par contre dans l’échelle du mettable  tous les jours c’est une autre histoire…). Bien, bien, étant donné que je ne pouvais pas broder une robe entière de sequins, j’ai décidé de me contenter de la ceinture d’une jupe.

Ici, le modèle Chardon de Deer&Doe, la plus longue, sans le nœud et sans les passants, réalisé dans une flanelle de laine (très chaude). Je l’ait doublée car je pense que portée sur des collants le lainage aurait eu tendance a accrocher.

Donc, j’ai ajouté des sequins bleu nuit et vert au niveau  de la couture des plis. Ce ma pris trois grosses soirées pour broder l’ensemble, sequins après sequins. J’ai eut un gros doute quand j’ai eut finis en me disant que c’était beaucoup trop chargé, je l’ai laissée de coté pour faire décanter la chose. Et puis une semaine plus tard et après réessayage j’ai décidé de la garder comme ça, et je l’ait donc finis (doublure). je n’ait brodé que le devant (le côté trop chargé toussa toussa!).

Glitter1

glitter2

Et vous, est -ce que vous trouvez ça trop chargé?