Binge Knitting

Tu connais peut être des phénomènes récents de binge, binge drinking, binge watching, binge eating, qui consiste a faire l’activité citée de manière intense et en peu de temps.

Je suis une fille plutôt mesurée en toute chose, trop sage même, mais l’année dernière, post exams de janvier, j’ai totalement décompensé des aiguilles (mais il faut dire à ma décharge que je m’était privé pendant de longues semaines).  À tricoter les aiguilles. En quelques jours à peine, j’avais commencer puis finis et surtout assemblé un pull.

De cette session de binge knitting naissait le parfais pull irlandais écru (qui vient clôturer la série de la famille écru avec celui de la fille aînée!)

irlandais1– Oui, je suis encore super raccord avec la saison –

 

Lire la suite

Une fille à paillettes

glitter3

En voilà une confessions, oui j’aime tout ce qui brille. Et les vêtements avec sequins sont très haut dans mon échelle du beau (par contre dans l’échelle du mettable  tous les jours c’est une autre histoire…). Bien, bien, étant donné que je ne pouvais pas broder une robe entière de sequins, j’ai décidé de me contenter de la ceinture d’une jupe.

Ici, le modèle Chardon de Deer&Doe, la plus longue, sans le nœud et sans les passants, réalisé dans une flanelle de laine (très chaude). Je l’ait doublée car je pense que portée sur des collants le lainage aurait eu tendance a accrocher.

Donc, j’ai ajouté des sequins bleu nuit et vert au niveau  de la couture des plis. Ce ma pris trois grosses soirées pour broder l’ensemble, sequins après sequins. J’ai eut un gros doute quand j’ai eut finis en me disant que c’était beaucoup trop chargé, je l’ai laissée de coté pour faire décanter la chose. Et puis une semaine plus tard et après réessayage j’ai décidé de la garder comme ça, et je l’ait donc finis (doublure). je n’ait brodé que le devant (le côté trop chargé toussa toussa!).

Glitter1

glitter2

Et vous, est -ce que vous trouvez ça trop chargé?

Oiseaux…

… tout facile à faire.

J’aime, je dirais même j’adore les sweat Le Bestiaire , mais leur prix beaucoup moins (oui, la pauvre étudiante que je suis n’a pas encore les moyens pour ce genre de pièce). Néanmoins, ils sont jolis, jolis jolis, et je me voit parfaitement dans un sweat tous plumé!!

Du doré, je veux du doré sur un gilet bleu marine.

Ni une, ni deux, je me dis que quand même ça doit pas être très compliqué a faire. Et en effet, un sweat du suédois, du similicuir et une soirée plus tard (yavais pas de gilet bleu marine qui était compatible pour y coudre des plumes, trop d’élasthanne dedans)

 

Oiseaux1

 

Voilà la bête, pas mal hein!!!! Bien sur, j’ai utilisé des aiguilles spéciales cuir, même s’il ne s’agit que de simili.

Le plus long est de découper chacune des petites plumes, pour le reste ça va tout seul, un peu de freestyle pour la disposition des plumes (du coup il est moins régulier que les originaux, et la couture du haut se voit).

Bon maintenant il me reste une quantité non négigeable de simili doré, je vais pouvoir faire une pochette assortie. (on verra)

oiseaux2

 

oiseaux3

 

 

Le projet sweat, sera une couverture pour défendre Gotham City.

 

Bon dimanche.